Retarder l’éjaculation précoce ou prématurée

Sommaire

Définition de l’éjaculation précoce

Ce phénomène concerne les hommes qui ont une éjaculation qui survient moins de 3 minutes après le début de la stimulation sexuelle. Les hommes se retrouvent donc avec une éjaculation très rapide incontrôlée, avant ou pendant la pénétration. L’éjaculation précoce n’est ni une maladie ni une malformation des organes génitaux. L’hypersensibilité du gland est tout à fait réversible. L’éjaculation est liée au plaisir ressenti de l’homme et intervient dès que l’homme dépasse un certain seuil d’excitation sexuelle et atteint l’orgasme.

Environ une personne sur trois est concernée par ce phénomène en France. Un chiffre qui semble important, surtout lorsque l’on sait que plus de la moitié des hommes pensent que la durée du rapport est la chose la plus importante dans l’acte sexuel. De même, près d’un tiers des femmes estime que la durée de leurs rapports ne les satisfait pas pleinement. Dans un rapport il est important de prendre du plaisir et donner du plaisir tout en même temps.

Les causes de l’éjaculation précoce

Elle peut toucher indifféremment les hommes jeunes ou plus âgés. Différents facteurs peuvent entrer en compte pour expliquer l’éjaculation précoce :

  • Le stress : la peur de se faire surprendre pendant la masturbation ou pendant le rapport par quelqu’un d’extérieur peut conduire à un stress qui fait que l’homme a le réflexe d’éjaculer tout de suite après l’érection ou dès qu’il est stimulé sexuellement.
  • L’anxiété : la peur de ne pas arriver à donner du plaisir à sa partenaire et à ne pas être à la hauteur des attentes de sa partenaire fait que l’homme éjacule trop rapidement pour se libérer l’esprit.
  • L’émotion : la stimulation sexuelle est tellement forte que l’éjaculation est devenue un réflexe que l’homme ne peut plus contrôler.

L’éjaculation précoce peut survenir dès l’adolescence où elle apparaît dès le début (on parlera alors d’une éjaculation primaire), comme elle peut survenir pour un homme adulte qui a déjà eu une vie sexuelle active normale (on parlera alors d’éjaculation secondaire).

Les solutions pour retarder l’éjaculation

Il existe plusieurs méthodes pour parvenir à s’échapper de l’éjaculation précoce. Apprendre à contrôler son excitation et son éjaculation est le meilleur moyen pour retrouver une vie sexuelle satisfaisante à long terme.

Les crèmes et sprays retardants :

Ces crèmes et sprays sont spécialement développés avec un anesthésiant local pour désensibiliser le gland pendant l’érection. Cela permet d’être moins excité pendant la pénétration. 2 actifs sont principalement utilisés :

  • La lidocaïne, qui est un anésthésique local puissant est réservé aux problèmes de précocité les plus graves. Le pénis et le gland sont littéralement anesthésiés, la perte de sensation est totale et donc l’allongement de la durée vraiment importante. Il peut provoquer des problèmes d’érection. Bien respecter les doses recommandées (1 à 2 doses de sprays)
  • Le menthol qui agit comme agent refroidissant, et donc insensibilisant, pour les problèmes les moins graves. Son avantage est qu’il n’y a pas de perte d’insensibilité et il est très bien toléré par les muqueuses.

Ces crèmes et sprays s’appliquent sur le gland et la verge avant le rapport (5 à 10 minute pour les produits à base de lidocaïne, jusqu’à 30 minute avant pour ceux à base de menthol). Une fois que le produit a bien pénétré, il suffit de rincer et de bien essuyer le pénis, afin que pendant la pénétration le produit n’agisse pas sur le/la partenaire.

Les préservatifs retardants :

Sur le même principe que les crèmes, les préservatifs contiennent à l’intérieur du réservoir une petite dose de gel qui va désensibiliser le gland quand le pénis est en érection. Le gel est en général à base de benzocaïne dosée selon les recommandations de l’ANSM, qui est un anesthésiant local généralement utilisé pour endormir l’épiderme pour une piqure. Le pénis et le gland sont très fortement insensibilisés, et l’éjaculation prolongée. L’avantage du préservatif sur une crème ou un spray est que vous que vous n’avez pas besoin de nettoyer le produit avant la pénétration. Son désavantage est qu’il faut être en érection pour le placer sur le pénis, puis attendre quelques minutes que le produit agisse avant le rapport sexuel. Les grandes marques de préservatifs comme Durex, Manix et Intimy ont lancé sur le marché ces préservatifs retardants pour répondre à une demande forte auprès des consommateurs français qui recherchent à faire durer le plaisir.

Les anneaux de pénis :

Placés à la base du pénis, ils compressent la verge (effet de constriction) ce qui a pour effet de ralentier la montée de l’éjaculation. Le sang est également retenu dans le pénis, ce qui renforce l’erection : double effet prolongateur ! A ne pas porter plus de 30 minutes d’affilée.

L’utilisation de médicaments :

Les médecins généralistes et sexologues sont habilités à prescrire des médicaments qui peuvent avoir un effet désinhibiteur sur l’éjaculation. Il n’existe cependant pas de solution miracle qui permettent d’effacer à jamais ce trouble.

La pratique de la masturbation contrôlée :

Il s’agit d’apprendre à maintenir l’excitation pendant qu’on caresse le pénis en érection. La masturbation n’est pas que l’accès à un plaisir éjaculatoire, elle est aussi le plaisir de contrôler son excitation. La présence de la partenaire permet d’aborder le problème sans tabou, dans un état d’esprit de réussite. Cette méthode permet d’éradiquer à terme le problème du réflexe de l’éjaculation dès que l’excitation monte. En arrivant à contrôler son excitation pendant la masturbation, l’homme va au fur et à mesure relativiser l’excitation et cela va lui permettre de pénétrer sa partenaire sans éjaculer tout de suite.

Sensozone utilise des cookies. En continuant à parcourir le site, vous acceptez leur utilisation. En savoir plus ici >